Hub Clivio
Titre du projet
Hub Clivio

Description
Complexe de bureaux, Co-working, Bar, Espace Evénements
Concours d’idées.


Lieu
Via Laurentina 865, Rome (Italie)

Maître d’ouvrage
Immobildieci srl

Équipe de maîtrise d’œuvre
Architecte mandataire : IT’S
BET structures :  ARTELIA
BET installations : ARTELIA
Paysagiste : OSA

Mission
Concours d’idées

Chronologie
2021

Données de conception
Performance énergétique :
Classe LEED SILVER

SHON : 18.750m2

HUB ouvert aux besoins de la société contemporaine

Nous sommes dans l'Anthropocène, une nouvelle ère dans laquelle l'homme peut déterminer l'avenir de la planète par ses propres actions. En tant qu'architectes, avec les entrepreneurs, nous pouvons contribuer à cette nouvelle dimension en repensant les manières de vivre, de se déplacer et d'habiter les espaces, afin qu'ils contribuent à une vision véritablement durable de la manière de vivre la ville. Ville qui est aujourd'hui plus que jamais le lieu potentiellement chargé d'orienter la transition globale vers de nouvelles formes de gestion des ressources, de nouvelles formes de vie, de nouvelles formes économiques et de développement.

Le projet du nouveau complexe de bureaux s'inscrit dans ce contexte et nous a amenés à concevoir un HUB, CLIVO, comme un lieu ouvert aux besoins de la société contemporaine :

• la taille des espaces de travail du futur

• le langage des bâtiments qui répond aux enjeux environnementaux et énergétiques

• la création de lieux identitaires et de rencontres pour la ville

Les conséquences de la pandémie nous amènent à expérimenter les espaces, les villes et aussi la dimension du travail d'une manière différente : nous serons amenés à une dimension moins rigide et permanente, à expérimenter les lieux de travail moins fréquemment mais avec plus d'intensité et de dynamisme. Nous vivrons moins longtemps sur le lieu de travail et y effectuerons plus d'activités. Notre réponse à travers le projet, qui respecte certains des principes de l'appel, est de générer un lieu hybride, un conteneur animé et vécu 7/7 jours, 24/24 heures avec différents niveaux d'ouverture sur la ville et dans lequel les la ville avec sa dynamique et ses fonctions en devient une partie active, faisant évoluer ce qui, ces dernières années, a été une condition de fermeture substantielle et de détachement du travail du contexte urbain.

 

VOLUMÉTRIE et FLEXIBILITÉ

Pour répondre aux différents objectifs, le système volumétrique avec terrasses suspendues avec une cour centrale et deux patios est conçu pour être évolutif, flexible et en même temps faciliter la rencontre entre les différents utilisateurs du HUB.

Le bâtiment est divisé en trois parties :

• un rez-de-chaussée actif, poreux, transparent, animé par le Hall, des espaces lounge, des espaces éphémères, des événements, du coworking, des cafés/bars, des salles de formation, des auditoriums, ...

• les étages intermédiaires les plus intimes, dédiés au travail sous ses différentes formes : individuel, partagé, collectif et avec une répartition la plus libre et flexible possible ;

• un dernier niveau avec la possibilité d'intégrer un restaurant/café avec un rooftop (environ 850 m2)

Grâce à la taille du manchon du bâtiment, la marche structurelle, le positionnement de la circulation verticale, nous avons généré des espaces libres et modulables, pour une utilisation évolutive et dynamique des espaces par rapport à l'évolution toujours plus rapide du cadre des besoins. Trois courts différents articulent l'organisation des espaces et permettent également des activités de plein air et de vie. Ce sera un « bâtiment de ville » dans la ville.

 

Terrain d'essai LANDMARK

L'ouverture du bâtiment n'est pas seulement typologique et fonctionnelle mais contamine aussi sa forme. La zone du projet, située entre via Laurentina et via di Tor Pagnotta, est configurée comme la porte sud du nouveau programme de récupération urbaine Laurentino surplombant des fragments de la réserve naturelle Laurentino Acqua Acetosa. Le bâtiment s'ouvre progressivement au contexte et à la lumière vers le sud-ouest, avec un système de jardins suspendus qui permettent une contamination avec le paysage naturel existant. Le bâtiment est un CLIVO habité avec un système de terrasses suspendues qui permettent de travailler à l'extérieur en relation directe avec la nature. Les façades nord et est de la via Sacco Gotta restent plus compactes pour retrouver une identité urbaine avec l'intérieur du complexe. La façade proposée, équipée d'un système brise-soleil en métal, contribue à réduire la surchauffe, maximise la vue vers le paysage et favorise l'entrée de la lumière naturelle. C'est une façade qui répond au contexte et aux besoins programmatiques, avec un pas et une profondeur variables des lames et un pourcentage d'ouverture différent en fonction de l'exposition et de l'intimité des fonctions internes. En aluminium et cuivre oxydé (vert prépatiné), un matériau très expressif qui acquiert au fil des années des variations de couleurs uniques et particulières, la façade crée une image hautement reconnaissable et en même temps intégrée aux tons naturels du contexte. Ce sera un « bâtiment paysager » dans le paysage, un CLIVO. Un BILLBOARD BOX numérique à LED avec texte « défilant » installé au dernier étage rendra le bâtiment encore plus visible et emblématique, montrant les entreprises présentes de loin.